Bio-Nat source de bien ĂȘtre










L'air pur n'existe pas vraiment, car même la nature émet certains polluants (par exemple : dioxyde de soufre issu des volcans).

On peut cependant qualifier d'air pur, un air qui n'est pas altéré par les activités humaines.

L'air est un savant mélange de gaz, de vapeur d'eau et de particules diverses.

Tout d'abord, il y a l'air sec qui ne contient que des gaz et pas de vapeur d'eau : 78 % d'azote et 21 % d'oxygène. On y trouve aussi un peu d'argon, du CO2, des traces d'hélium et de méthane.

En se chargeant de vapeur d'eau, l'air sec devient tout naturellement de l'air humide ! Il transporte également en suspension des poussières naturelles : des grains de sable, des grains de sel, des cendres volcaniques, du pollen, des spores, des bactéries et des microorganismes. Mais quand il se charge d'oxydes d'azote, de dioxyde de soufre, d'ozone ou de particules, l'air pur devient un air pollué...

Et quand on sait que chaque individu respire environ 15 000 litres d'air par jour, on comprend qu'il vaut mieux qu'il soit de bonne qualité.

C'est encore en altitude qu'on respire, encore et toujours, l'air le plus pur. Alors n'oubliez pas les vacances à la montagne pour décrasser vos poumons... Même si en été, l'ozone y élit parfois domicile...
Aucun commentaire
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage