Bio-Nat source de bien ĂȘtre
Comment mincir facilement et à petit prix!
Il suffit de deux aliments:
Le citron
le citron alier minceur
Le citron : de la vitamine C en abondance, mais bien d'autres vertus…

Le citron est un fruit que nous associons facilement à la confection de boisson pour lutter contre les refroidissements tels que rhume et grippe. Nous sommes tous conscients de la richesse en vitamine C de ce fruit. Cependant, le citron a bien plus à nous offrir.

Athénée vanta le pouvoir antivénéneux du citron. Il révèle que deux condamnés devaient être livrés aux vipères. Ils eurent l'idée de consommer des citrons. Tout à fait immunisés, les terribles morsures des reptiles n'eurent aucun effet sur eux.

Le naturopathe français Raymond Dextrait écrivait, à propos du citron: ''Nous ne nous étonnons même plus devant les résultats merveilleux dûs aux citrons, tellement ceux-ci nous sont devenus coutumiers.

Le Dr Ed Bertholet, pour sa part, disait ceci: ''les citrates de soude et de potasse ont un pouvoir dépurateur remarquable; ils diminuent la viscosité sanguine, en débarrassant le sérum des substances mucoïdes qui l'encrassent et qui diminuent sa vitalité ainsi que sa capacité de fournir la thrombine (ferment coagulent), utile pour la cicatrisation et l'oblitération des vaisseaux lésés. Le sang ayant perdu sa viscosité anormale, devient plus fluide et circule plus aisément dans les vaisseaux sanguins, d'où rapide diminution de la pression artérielle; son sérum peut alors filtrer plus librement au travers des parois capillaires, ce qui permet un apport plus régulier et plus abondant de substances nutritives aux cellules constitutives des organes dont les fonctions biologiques s'accomplissent alors avec beaucoup plus de facilité.'' En d'autres termes, le citron contribue favorablement à améliorer la qualité et la circulation du sang dans l'organisme, ce qui a pour effet de nourrir adéquatement les cellules de l'organisme, pour notre plus grand bien et une meilleure santé.

Composition:
Le citron contient un peu de vitamine A, de vitamines B1 et B2 ainsi que des bioflavonoïdes et de la pectine. Mais c'est la vitamine C qui est de loin la plus présente dans ce fruit. On estime une moyenne de 50 mg de vitamine C pour 100 g de fruit. Il contient également des caroténoïdes et des coumarines. Tous ces composants sont de puissants antioxydants et confèrent également au citron de puissantes qualités antiseptiques.

Le citron étant particulièrement riche en vitamine C, rappelons que celle-ci joue un rôle important dans le développement des os et des dents, dans l'intégrité du tissu sanguin et des capillaires; elle tend à normaliser la pression sanguine et le taux de sucre dans le sang; elle protège le cristallin et stimule la surrénale et la fonction ovarienne. Elle est un puissant antioxydant et permet également de contrer favorablement les effets néfastes du stress.

Un fruit acide qui alcalinise le sang!
Certains praticiens déconseillent le citron pour son acidité, en l'accusant de déminéraliser l'organisme. Cette condamnation du citron est tout à fait non fondée. Il est établi que les citrates sont brûlés dans l'organisme et laissent un résidu moyennement alcalin. Les sels acides des acides organiques perdent par oxydation, au cours du métabolisme, leur acidité primitive et donnent lieu à la formation de carbohydrates alcalins possédant les propriétés et les caractéristiques des bases. Loin de décalcifier l'organisme, de nuire au squelette, l'acide citrique a un effet déterminant dans la rétention du calcium. De plus, il est établi que le calcium a besoin d'acidité pour être assimilé.

Utilisation thérapeutique du Citron:

Pouvoir antiseptique:
Puissant antiseptique, il combattrait efficacement une vingtaine de germes. Il est donc très utile pour combattre toutes infections, particulièrement les refroidissements, grippes, rhumes. Il contribue à abaisser la fièvre par son action sudorifique. Ce pouvoir antiseptique est également efficace dans les problèmes d'infections urinaire, vésicales et rénales. Son action diurétique accélère également l'élimination des toxines. Il préserve l'appareil digestif des infections, dont les diarrhées.
La Pomme
Bienfaits
Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protéines 0.3 g
Glucides 12 g
Lipides 0.3 g
Calories 54 kcal

La pomme contient une grande variété d’antioxydants qui permettent de prévenir les cancers, en particulier le cancer du poumon, ainsi que les maladies cardiovasculaires. Pour profiter de cet atout de la pomme, il est préférable de la consommer avec sa peau, qui possède davantage de pouvoir antioxydant que sa chair.

Des études ont par ailleurs démontré qu’une consommation régulière de pomme pouvait avoir des effets positifs sur les fonctions respiratoires et ainsi prévenir l’asthme.

La pomme contient d’importantes quantités de fibres. La moitié de ces fibres sont solubles, en particulier de la pectine. Celle-ci, particulièrement présente dans la peau de la pomme, permet de diminuer le cholestérol, notamment le mauvais cholestérol. Il faut toutefois pour cela consommer deux ou trois pommes par jour. Sa richesse en fibre permet, même avec des quantités moindres, de réguler le transit intestinal.

La pomme est riche en vitamines, notamment des vitamines du groupe B et E, ainsi que des vitamines C. Notez que la peau des pommes concentre davantage de vitamines C que sa chair. Cuire la pomme diminue également son apport vitaminique. Elle contient par ailleurs 85 % d’eau, ce qui, en plus de vous rafraîchir et de vous désaltérer, vous apporte de multiples minéraux et oligo-éléments, en particulier du potassium.

La pomme est un fruit modérément calorique car elle ne contient en moyenne que 80 calories. Elle est ainsi le coupe-faim idéal dans le cadre d’une alimentation saine. Ces calories sont pour la plupart apportées par les glucides contenus dans la pomme : 12 g pour 100 g. Elle contient en revanche de très faibles quantités de lipides et de protéines, puisque 100 g de pomme n’apportent pas plus de 0,3 g de chaque.

Conservation
Les pommes peuvent être conservées plusieurs jours dans une corbeille à fruits. Veillez toutefois à ne pas les laisser dans une pièce surchauffée. Vous pouvez également les conserver dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, ce qui évitera qu’elles ne continuent à mûrir.

Dégustation
Pour choisir une pomme, il faut s’assurer que le fruit soit bien ferme et sa peau lisse. Le choix s’effectue ensuite en fonction des goûts et de ce que l’on veut en faire : la manger crue ou la faire cuire. Si on peut en acheter toute l’année, c’est à l’automne que les pommes sont les meilleures car elles ont mûri dans l’arbre.

On peut consommer la pomme de multiples façons, la plus simple étant de la croquer à pleines dents ! Les modes de préparation sont très variés : en boisson, pour des plats sucrés ou salés.

Les boissons préparées avec de la pomme sont nombreuses. Des boissons alcoolisées tout d’abord : le calvados et le cidre. On peut également en faire du jus de fruit. Les épluchures séchées de la pomme servent à faire des infusions, qui ont un léger effet sédatif.

La pomme peut enfin parfaitement entrer dans la préparation de plats sucré-salé. Elle s’accorde bien avec du boudin noir, du rôti de porc, de l’andouillette et de la volaille, en compote ou en quartiers poêlés. On l’utilise également souvent pour des salades composées.

la pomme alier minceur
Aucun commentaire
Ajouter un commentaire
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage